Infections invasives à pneumocoque : recommandations vaccinales pour les personnes à risque

Suite à la difficulté de retrouver rapidement l’info en consultation pour un patient traité par immunosuppresseur, voici la conclusion du rapport du haut Conseil de la Santé publique du 25/04/2013, également visible en ligne ICI.

Et bien c’est loin d’être simple, même avec un support :-)

« En conséquence, le Haut Conseil de la santé publique

  •  Propose une liste commune de personnes éligibles à la vaccination contre le pneumocoque. Cette liste qui concerne les enfants âges de plus de 2 ans, les adolescents et les adultes comporte :

⇒Des patients immunodéprimés : cette liste recouvre les patients concernés par les recommandations de vaccination des immunodéprimés  élargie aux patients atteints de syndrome néphrotique

– patients aspléniques ou hypospléniques (incluant les drépanocytoses majeures) ;

– patients atteints de déficits immunitaires héréditaires ;

– patients infectés par le VIH, quel que soit le statut immunologique ;

– patients sous chimiothérapie pour tumeur solide ou hémopathie maligne ;

– patients transplantés ou en attente de transplantation d’organe solide ;

– patients greffés de cellules souches hématopoiétiques ;

– patients traités par immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie pour une maladie auto-immune ou inflammatoire chronique ;

– patients atteints de syndrome néphrotique.

⇒Des patients non immunodéprimés porteurs d’une maladie sous-jacente prédisposant à la survenue d’IIP:

– cardiopathie congénitale cyanogène, insuffisance cardiaque ;

– insuffisance respiratoire chronique, bronchopneumopathie obstructive, emphysème – asthmes sévères sous traitement continu ;

– insuffisance rénale ;

– hépatopathies chroniques d’origine alcoolique ou non ;

– diabète non équilibré par le simple régime ;

– patients présentant une brèche ostéo-méningé ou candidats à des implants cochléaires.

  • Rappelle et précise les recommandations vaccinales concernant les enfants âgés de 2 à 5 ans, à risque élevé d’IIP et appartenant à cette liste commune :

⇒Les enfants antérieurement vaccinés avec le vaccin VPC 13 doivent recevoir à l’âge de 2 ans une dose de vaccin VP 23.

⇒Les enfants non antérieurement vaccinés contre le pneumocoque doivent recevoir 2 doses de vaccin VPC 13 espacées de 8 semaines puis, au moins 8 semaines plus tard, une dose de vaccin VP 23.

  • Pour les personnes immunodéprimées ainsi que pour les patients atteints de syndrome néphrotique, les personnes porteuses d’une brèche ostéo-méningée, d’un implant cochléaire ou candidates à une implantation, âgées de 5 ans et plus, le HCSP recommande que :

⇒Les personnes non antérieurement vaccinées reçoivent une dose de VPC 13 suivie 8 semaines plus tard d’une dose de vaccin VP 23.

⇒Les personnes vaccinées depuis plus de 3 ans avec le vaccin VP 23, reçoivent une dose de vaccin VPC 13 suivie, 8 semaines plus tard, d’une dose de vaccin VP 23.

⇒Dans ces différentes indications, la vaccination des personnes âgées de 18 à 49 ans est pour l’instant appliquée hors AMM2.

⇒Pour certaines catégories de personnes immunodéprimées, le schéma vaccinal est précisé dans le rapport sur la vaccination des immunodéprimés. Les personnes ayant bénéficié d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques doivent recevoir un schéma vaccinal de primo-vaccination en trois doses.

  •  Pour les enfants âgés de plus de 5 ans et les adultes appartenant à la liste des malades présentant un risque élevé d’IIP sans immunodépression ni brèche ni implant, le vaccin recommandé reste le vaccin VP 23.

  •  Il n’existe pas actuellement de données permettant de recommander la pratique de revaccinations ultérieures.”

 

Publicités

2 réponses à “Infections invasives à pneumocoque : recommandations vaccinales pour les personnes à risque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s