GESTACLIC : aide au suivi des grossesses à bas niveau de risque

Merci à l’utilisateur d’Antisèches qui m’a permis de découvrir ce site plus qu’utile pour le MG, élaboré par des médecins de l’université Paris Diderot dans le cadre d’un travail de thèse.

  Calendrier de grossesse, fiches patients et fiches médecins, contenu de toutes les consultations de la visite pré-conceptionnelle à la visite post-natale : tout y est (ou presque, voir en fin d’article) !

Suite à la publication de cet article, j’ai reçu sur twitter des avis plus mitigés que le mien au départ.

Voici quelques remarques de @10lunes,  sage-femme très impliquée, concernant le contenu de Gestaclic, dont certains points mériteraient une actualisation :

  • Fiche médecin « bactériurie asymptomatique » : il est noté que le traitement recommandé  est fait « en fonction de l’antibiogramme » ce qui peut laisser à pense que si on a une BU positive on attend 2 jours pour traiter ce qui ne devrait pas être le cas
  • Fiche médecin « bactériurie asymptomatique » : dans les traitements recommandés l’amoxicilline est listée en premier or ce n’est pas le cas des dernières recommandations  (antibioclic, Crat)
  • Fiche médecin « glycosurie positive »: une glycosurie positive ne doit pas forcément amener au dépistage du diabète gestationnel
  • 2è consultation, 3è étape: attention, la première échographie peut effectivement se faire avant 13SA + 6 jours mais il faut également être dans les délais pour les marqueurs sériques du 1er trimestre
  • 7è consultation : le prélèvement vaginal n’est pas proposé
  • Sur l’ensemble  du site: la problématique de la préparation à la naissance n’est pas abordée
Publicités

3 réponses à “GESTACLIC : aide au suivi des grossesses à bas niveau de risque

  1. Sans vouloir contredire une sage femme, on ne traite pas une bactériurie asymptomatique sans antibiogramme/ sur simple BU.
    En pratique c’est ce qui est peut étre fait, mais dans les recco (devant étre renouvelées dans pas longtemps), mais je n’ai pas entendu parler de modification la dessus. Dans les recco de 2008 on y oppose clairement le traitement probabiliste aux traitements de l’antibiothérapie proba.
    Source :AFSAPS 2008 infection urinaire http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&sqi=2&ved=0CEcQFjAF&url=http%3A%2F%2Fwww.med.univ-montp1.fr%2Fenseignement%2Fcycle_2%2FAutres-Mod-Oblig%2FMT11%2FRessources_locales%2FMT11_ED_infections_urinaires_93_173_nov2013.pdf&ei=T47xVJO5JI79PNmIgNAO&usg=AFQjCNF38SDBKV6KMUhAsbxzUWJMp1GOgg&bvm=bv.87269000,d.ZWU°

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s