Certificat de non contre-indication à la pratique d’un sport

Dernière mise à jour le 19/06/2014

1/ Liste des sports extrêmes nécessitant un examen spécifique (code du sport): Les compétences et diplômes requis pour établir une première licence sont précisées pour chaque fédération .

En application de l’article L. 231-2, la liste des disciplines sportives nécessitant un examen médical approfondi et spécifique en vue d’obtenir la délivrance d’une première licence sportive est fixée ainsi qu’il suit :
1° Sports de combat pour lesquels la mise « hors de combat » est autorisée ;
2° Alpinisme de pointe ;
3° Sports utilisant des armes à feu ;
4° Sports mécaniques ;
5° Sports aériens, à l’exception de l’aéromodélisme ;
6° Sports sous-marins.
Cet examen donne lieu à un certificat médical attestant l’absence de contre-indication à la pratique des activités physiques et sportives.
Les qualifications reconnues par l’ordre ainsi que les diplômes nationaux ou d’université que doivent posséder les médecins amenés à réaliser les examens dans les disciplines prévues à l’article A. 231-1 sont précisés par le règlement préparé par la commission médicale de chaque fédération sportive concernée, adopté par le comité directeur de la fédération ou, le cas échéant, par le conseil fédéral et approuvé par le ministre chargé des sports. »

 

2/ Examen standard par le médecin généraliste

A/ Intérêt

  • Dépister une CI
  • Informer
  • Éduquer
  • Prévenir
  • Traiter si besoin

B/ Fiche d’examen type proposé et recommandé  par la SFMS (société française de médecine du sport), avec évetuel auto-questionnaire préalablement rempli par le patient.

C/ En pratique:

  • Importance de l’interrogatoire (et aborder hygiène de vie, alimentation, vaccinations, sommeil), des ATCD  personnels ( et familiaux (poser la question des atcd de mort subite++)

  • Recherche des contre-indications en fonction des sports (à consulter sur UNMF.org ou Entremed si nécessaire)

  • Examen complet adapté au sport et à la recherche des CI

  • Rédaction du certificat:

——-> En respectant les règles de base de rédaction des certificat (CNOM):

——-> En précisant les restrictions s’il y a lieu

  • Proposer des examens complémentaires si nécessaire:imagerie, bio, ECG, épreuve d’effort…

3/ Recommandations de la Société française de cardiologie(SFC):Contenu du bilan cardiovasculaire de la visite de non contre indication à la pratique du sport en compétition entre 12 et 35 ans

« Chez tout demandeur de licence pour la pratique d’un sport en compétition, il est utile de pratiquer, en plus de l’interrogatoire et de l’examen physique, un ECG de repos 12 dérivations à partir de 12 ans, lors de la délivrance de la première licence, renouvelé ensuite tous les trois ans, puis tous les 5 ans à partir de 20 ans jusqu’à 35 ans. »

D’après la SFC, cette recommandation à un rôle essentiel pour limiter les cas de mort subite chez les sportifs; l’origine des morts subites étant cardiovasculaire dans environ 80% des cas avec en tête de liste des étiologies les MCH suivies des coronaropathies . Les causes non cardio-vasculaires=asthme, hémorragie, dopage…

Cependant, cette recommandation, difficile à réaliser en pratique, est critiquable, car elle repose sur une étude italienne de faible niveau de preuve.

Ainsi, pour le Collège  National des Généralistes Enseignants, « (…)il est impossible d’extrapoler le bénéfice éventuel de ce dépistage dont la faisabilité est problématique et le rapport coût/efficacité très élevé.Les données scientifiques actuelles ne permettent donc pas de recommander un ECG systématique lors des visites de non contre-indication à la pratique du sport chez les sujets âgés de 12 à 35 ans. » (sept.2012)

4/ Indications de l’épreuve d’effort:

A/ D’après la SFC (Société Française de Cardiologie) (1997)

  • Sujet symptomatique (anomalie ecg, douleur thoracique, malaise, dyspnée, fatigue anormale…)
  • Sujet asympto de + de 40 ans >2 fdrcv
  • Ssujet souhaitant reprendre une activité intense

B/ Seraient un peu différentes d’après l’ACSM (American College Of Sports Medicine)

  • Sujet symptomatique
  • ATCD familiaux
  • Sujet asymptomatique avec 2 fdrcv quel que soit l’âge
  • Sujet asymptomatique homme> 40 ans et femme > 50 ans.

5/ Modèle de certificat de non contre-indication (édité par L’IRBMS)

6/ Autres Liens intéressants

  • Présentation PPT « certificat de non contre indication à la pratique sportive »  du Dr JC Druvert-Janvier 2011 sur le site de l’amem (bas de page)
  • Recommandations de diverses fédérations sportives sur UNMF.org(Union Nationale des Médecins Fédéraux) et sur le site Entremed
  • Un outil sur les sports déconseillés selon les pathologies sur Eureka santé

7/ Articles liés

Publicités

3 réponses à “Certificat de non contre-indication à la pratique d’un sport

  1. Pingback: LE CERTIFALACON D’OR | Journal de bord d'une jeune médecin généraliste de Seine-Saint-Denis·

    • Merci beaucoup pour cette précision, je viens de modifier le premier paragraphe dans ce sens!
      J’ai jeté un œil aux contre-indications sur le site de la ffp, franchement, personnellement, je préfèrerais adresser mes patients je pense. D’ailleurs ils ont toujours en ligne la liste des médecins agréés.
      Merciiii

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s