Stratégie de dépistage précoce des mélanomes

1-Quelques données

a-Le diagnostic précoce est essentiel en terme de survie :

95% de survie à 5 ans pour 1 stade T1  avec une faible épaisseur (indice de Breslow)non ulcéré contre 45% au stade T4 à fort indice de Brelow et ulcération dans cette étude de 2004:

voir page 32 du rapport HAS »Stratégie de diagnostic précoce du mélanome » publié en Octobre 2006

b->70% des mélanomes apparaissent de novo

il y a en a donc 20 à 30% qui résultent de la transformation maligne d’un naevus

c-Il existe 4 formes anatomo-cliniques de mélanomes

*Le mélanome à extension superficielle (SSM) qui constitue 70% des lésions et reste in situ plusieurs mois avant de s’étendre en profondeur

voir des images de ssm(dermis.net)

*Le mélanome nodulaire est de pronostic redoutable car d’extension verticale rapide.il représente 4 à 18% des mélanomes. C’est typiquement un nodule de couleur noire ou achromique, ferme, arrondi, pouvant s’ulcérer ou se recouvrir d’une croûte, suinter ou saigner.

voir des images de mélanomes nodulaires (dermis.net)

*Le mélanome de Dubreuilh  est un mélanome des zones photo-exposées du visage (joues++), âge moyen du diagnostic 65 ans, à croissance horizontale durant plusieurs mois/années

voir des images de mélanome de Dubreuilh (lentigo malin sur dermis.net)

*Le mélanome acral lentigineux est un mélanome des zones non photo-exposées: paumes, plantes et ongles. Pour la forme unguéale, les pouces et gros orteils sont plus fréquemment atteints et les signes évocateurs sont: 1 bande mélanique >6mm, 1 élargissement proximal, 1 irrégularité de la pigmentation, 1 extension péri-unguéale de la pigmentation (=signe de Hutchinson).

Voir des imagesde mélanomes acral lentigineux

2-Comment optimiser le dépistage?

a-Objectifs de l’examen clinique

–>identifier les sujets à risque et les former/orienter

*Sujets à risque

naevi atypiques>ou=à 2, naevi communs>40, ATCD de mélanome personnel ou familiaux (=2 membres au 1er degré ou3 membres atteints quel que soit le degré de parenté), phototype 1, ATCD de brûlures solaires, cheveux blonds ou roux,  nombreuses éphélides, naevus congénital géant>20cm.

*CAT pour les sujets à risque

–>prévention solaire

–>auto-examen cutané en 3 étapes : examen direct, examen avec un miroir en pied, examen des zones cachées avec un miroir à main

–>examen de dépistage annuel par un dermatologue

–>identifier les lésions suspectes

*démarche analytique visuelle +++: Critères ABCDE

la lésion est suspecte d’être un mélanome si 2 des critères sont validés (E étant le plus pertinent)

A=Asymétrie

B=Bord

(bords irréguliers, encochés, polycycliques, nettement délimités par rapport à la peau environnante)

C=Couleur

(inhomogène)

D=Diamètre

(>6mm)

E=Évolutivité

(évolutive dans sa taille, sa couleur, son épaisseur)

*démarche cognitive visuelle (« le vilain petit canard »)

pour un patient donné les naevus (ou naevi) ont un air de famille. si l’un diffère des autres, il peut être considéré comme suspect

b-Étapes clés du guide du médecin/HAS 2006

3-Les liens

Sur le site de la HAS : guide médecin, synthèse rapport et en onglet « en savoir+ » les critères ALD

Sur le site dermIS, en français lettre m

Sur le site de l’Institut National du cancer : infos patients, dépliants, outils médecins

Une thèse de médecine sur « le rôle du médecin généraliste dans le dépistage du mélanome: étude sur une population du nord-est de la France en 2008 (Dr MAS Lucie, 1er prix de thèse de l’URPS-ML-CA 2010)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s